Edit

A Propos de Nous

ADIB se veut une plate forme de rencontres et de réflexion  sur les stratégies de développement de notre pays à partir du Sud-Kivu

Informations de Contact

  • Av. Kasavubu N° 101, Commune de Bandalungwa - Kinshasa
  • +243 986 650 4085
  • Samedis: De 10h à 12h et Dimanches: Fermé
Contactez-nous

Contactez-nous

098 650 4085

Fizi: le bilan de l’éboulement passe à 80 morts dans une mine d’or

Un éboulement survenu la nuit de samedi 17 déc. au dimanche 18 déc. dans une mine d’or à Makungu en territoire de Fizi dans le sud du Sud-Kivu, a déclaré à l’AFP le ministre des Mines de cette province, Mr. Apollinaire Bulindi.
« Ce bilan qui avant hier a été de 20 morts vient de s’alourdir à 80 morts. Le ministre déclare que ce bilan peut encore s’alourdir car beaucoup de gens exploitent en désordre dans cette carrière », a-t-il ajouté, faisant référence aux « creuseurs artisanaux » (mineurs clandestins) qui pullulent sur de nombreux sites miniers congolais.
« Nous (les autorités provinciales, ndlr) ne contrôlons pas cette carrière, ce sont des militaires qui l’exploitent et nous ne savons pas y mettre l’administration minière », a ajouté le ministre.
L’éboulement pourrait avoir été provoqué par des pluies très abondantes.
Pratiquement dépourvu d’infrastructures, le territoire de Fizi est une zone traditionnellement hostile au pouvoir de Kinshasa.
Aujourd’hui, la zone, où l’on trouve de nombreuses mines d’or est le repaire des maï-maï Yakutumba, du nom d’un ancien officier de l’armée régulière qui s’est proclamé « général » et affirme vouloir chasser M. Kabila du pouvoir quand, selon certains rapports d’experts, il se contente surtout de contrôler divers trafics avec la Tanzanie à travers le lac Tanganyika, qui sert de frontière naturelle entre ce pays et le Congo.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *