Uvira: Assassinat du Dr. Gildo BYAMUNGU

Assassinat du médecin directeur de l’Hôpital général de Kasenga, le Docteur Gildo BYAMUNGU MAGAJU, dans la nuit du jeudi 13 avril au vendredi 14 avril 2017 par des personnes identifiées comme des bandits à main armées à son domicile.

Le Dr. Gildo Byamungu avait été admis à l’HGR Uvira après avoir été blessé quelques heures plus tôt par balles par des bandits à son domicile. D’après des sources proches de l’enquête ouverte à ce sujet, la victime travaillait sous la paillote de sa parcelle durant la nuit du jeudi à vendredi, lorsque ses assassins ont pénétré dans sa concession en escaladant la clôture. Ils ont tiré sur la victime.

Croyant le Dr. Gildo Byamungu mort,  les malfrats ont pris son ordinateur, son téléphone portable ainsi que plusieurs documents de valeur trouvé sous la paillote avant de disparaître dans la nature.

Gildo Byamungu grièvement blessée a été acheminée par ses proches à l’hôpital de référence d’Uvira, qui a jugé urgent de l’évacuer vers Bujumbura pour des soins appropriés.

Gildo Byamungu
Le corps du Dr. Gildo Byamungu

Mais arrivé à la frontière, le convoi du blessé a dû rebrousser chemin. La frontière ne pouvait pas être ouverte, leur ont fait savoir les agents de la sécurité frontalière.

Ayant perdu beaucoup de sang, le docteur Gildo Byamungu a succombé à ses blessures lorsque le convoi a regagné l’hôpital de référence d’Uvira.

Pour l’instant,  le mobile de cet assassinat n’est pas encore connu. Les services de sécurité ont cependant retrouvé plusieurs douilles des balles sur le lieu du crime, précisent des sources proches de l’enquête.

D’après les mêmes sources, la victime et le personnel de son hôpital avaient fait plusieurs fois l’objet des menaces de mort de la part des hommes armés. Cet hôpital avait par ailleurs subi des attaques armées au cours de l’année dernière.

Une situation qui avait poussé les autorités locales à doter Dr Gildo Byamungu d’une escorte de la police, avant de la retirer récemment.

A l’hôpital de référence d’Uvira, les femmes enceintes venues ce matin pour la consultation sont dans la consternation, rapportent des témoins.

Source: Radio Okapi

 

ADIB

Nous sommes un cadre de réflexion sur les stratégies de développement de notre pays à partir des valeurs positives qu’incarne le mode de vie des populations dans le Kivu-Bukavu depuis des générations. Nous défendons les intérêts de la Province du Sud-Kivu et nous sommes contre les velléités de balkanisation de notre pays. Nous prônons la culture de l’Excellence et de l’Élitisme pour le choix des dirigeants à tous les niveaux au détriment du système des quotas politiques, tribalo-ethniques et paritaires

You May Also Like

Laisser un commentaire