Uvira: 4 Villages Incendiés et Des Personnes Tuées à Bijombo

Des attaques à répétition sont signalées dans plusieurs villages de Bijombo en territoire d’Uvira où plusieurs personnes ont été tuées et 4 villages incendiés.

Au total, quatorze personnes ont été tuées dont un chef de village en l’espace d’une semaine dans ces attaques attribuées aux groupes armés qui appartiendraient à différentes communautés vivant dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Ils ont incendié plusieurs villages et des vaches pillées.

Selon le président de la société civile sous noyau de Bijombo Abel Mwimika, en début de la semaine passée, des inconnus armés ont attaqué le village Mitamba où cinq personnes ont été tuées parmi lesquels le chef de village tuée aussi.

Le jeudi 3 mai 2018, le village d’Ishenge a été la cible des inconnus armés qui ont tué trois personnes et blessé deux autres par balle.

Abel Mwimika renseigne que dans la nuit de dimanche à lundi sept mai dernier, des hommes armés ont incendié quatre villages avant d’emporter plus de trente vaches.

Les villages de Chanzovu, Murara, Mugogo et Rugomero ont été incendiés provoquant ainsi un déplacement massif des populations, certains vers le territoire de Fizi et d’autres vers le territoire de Mwenga indiquent des sources sur place.

La société civile locale signale que Bijombo se vide de sa population car des hommes armés terrorisent la population avec des attaques régulièrement signalées dans cette partie du sud Kivu.

Avec cette situation, les femmes ne vont plus au champ et les enfants ont abandonné les études, se lamente la société civile locale.

Cette structure citoyenne demande au ministre provincial de l’intérieur d’organiser une descente sur le terrain à Bijombo afin de parler avec la population et chercher des solutions à ce problème.

Des sources de la société civile dans le territoire d’Uvira, nous apprenons que des milices d’auto défense se sont créées dans les différentes communautés tribales dont les Bafuliru et les Banyamulenge qui composent essentiellement le groupement de Bijombo.

ADIB

Nous sommes un cadre de réflexion sur les stratégies de développement de notre pays à partir des valeurs positives qu’incarne le mode de vie des populations dans le Kivu-Bukavu depuis des générations. Nous défendons les intérêts de la Province du Sud-Kivu et nous sommes contre les velléités de balkanisation de notre pays. Nous prônons la culture de l’Excellence et de l’Élitisme pour le choix des dirigeants à tous les niveaux au détriment du système des quotas politiques, tribalo-ethniques et paritaires

You May Also Like

Laisser un commentaire