Quels types des leaders pour refonder un Congo nouveau

  1. Démocrates jusqu’à la moelle des os :, nous nous opposons avec fermeté à cette vraie-fausse démocratie qui s’installe un peu partout en Afrique principalement sous deux variantes : d’un côté, une sorte de dictature « démocratisée » (présente dans la majorité des Etats africains) qui s’emploie à couvrir d’une mince couche de « vernis démocratique » des régimes fondamentalement dictatoriaux ; de l’autre, des « démocraties de façade » dont le seul mérite est de réussir parfois à évacuer de la scène politique, des têtes restées à l’affiche pendant dix, vingt voire trente ans, tout en laissant parfaitement intacts les grands maux (tribalisme, népotisme, corruption et mégestion généralisées, infantilisme politique, « non développement », violations massives des droits et des libertés …) dont nos pays et nos populations n’ont jamais cessé de souffrir.
  2. Démocrates conscients des réalités sur le terrain, nous prônons une démocratie de proximité, une démocratie qui, afin de garantir la participation effective de chaque citoyen, tient dûment compte des capacités réelles de celui-ci, lui offrant ainsi,  en toutes circonstances, la possibilité de donner le meilleur de sa … citoyenneté. Basée sur une sorte de division scientifique du travail, cette démocratie de proximité permettrait du même coup de protéger les compatriotes les moins avisés contre les discours populistes, démagogiques et souvent mensongers, en ne sollicitant leur participation, sous une forme ou une autre, que là où ils pourraient effectivement s’exprimer et agir de façon responsable.
  3. Démocrates exigeants, nous nous référons constamment à l’excellence et au mérite, non seulement dans le chef de celui ou celle à qui est confié, pour un temps, le destin du pays, de la province, de la ville, de la commune, de la collectivité … mais aussi dans le chef de celui-là même qui, à travers le vote, donne ou retire le pouvoir de gouverner, à savoir : LE CITOYEN.

ADIB

Nous sommes un cadre de réflexion sur les stratégies de développement de notre pays à partir des valeurs positives qu’incarne le mode de vie des populations dans le Kivu-Bukavu depuis des générations. Nous défendons les intérêts de la Province du Sud-Kivu et nous sommes contre les velléités de balkanisation de notre pays. Nous prônons la culture de l’Excellence et de l’Élitisme pour le choix des dirigeants à tous les niveaux au détriment du système des quotas politiques, tribalo-ethniques et paritaires

You May Also Like

Laisser un commentaire